On The Road Again

C’est comme une longue route émeraude desséchée,
Avec des champs et des platanes de chaque côté,
Et notre carte de la région sur le tableau de bord,
Avec ma copilote qui admire sans arrêt le décor.
La musique résonne à fond dans la bagnole,
Musiques Irlandaises, French, ou Rock ‘n’ roll,
Nous parlons, nous chantons, et je bave,
J’ai la langue qui traîne, c’est ça qui est grave,
Quand elle hurle « Adam », j’entends le clic,
Pour me prendre en photo, sur son Panasonic.
Au milieu des Abbayes ou des Cathédrales,
Le GPS nous paume, c’est la loose totale,
Une journée sans se perdre, c’est une journée perdue,
Les Gersois sont aux fraises, nous sommes bienvenus.
Chemises à carreaux, hamburgers dans la main,
La route défile encore, le Q.G n’est pas si loin,
Revenant de l’océan, où ma copilote a bien surfé,
Je suis restée sur la plage, à écrire dans mon carnet.
À la fin de notre périple, le tablier autour de la taille,
Cuisiner Irlandais ou Réunionnais, comme boustifaille,
Halloween dans un Pub, à Toulouse chez ma sœur,
Déguisées en psychopathes, pour la nuit des horreurs.
Quelques jours plus tard, dans l’avion pour Dublin,
Comme l’Irlande et les Irlandais, me vont si bien,
De retour dans la cambrousse, dans mon pauvre bled,
Pensant sans discontinuer à mon chéri qui m’obsède,
Revivant « Sur la route », comme le livre de Jack Kerouac,
Mais pas en Amérique, juste au pays de l’Armagnac.
Le soir parlant encore, devant un verre de Whiskey,
Cherchant une nouvelle ville, où emmener Baby,
La nuit devant les films, comédies musicales ou déjantées,
Ensuite un SPN, mais en étant complètement beurré,
La saison 13 par principe, mais repassant par la douze,
Pas touche à mon chouchou, je suis super méga jalouse !
Dans ma bagnole rouge, à la Hutch ou même Starsky,
Pour ma copilote, comme un phare en pleine nuit,
Une chopine de bière, ou de Paddy, sur mon bureau,
Ma pote lit mes conneries, sur le lit avec les animaux.
Le soir, un verre de Jameson, qu’elle mélange au coca,
Repensant aux Irish, nos aventures comme à la Garda,
Mais tout se termine, il faut maintenant faire les bagages,
Reprendre encore la route, tout en admirant le paysage.

Publicités

3 réflexions sur “On The Road Again

  1. Respect ! 🙂
    Juste comme ça, c’est toi sur la photo ? Parce que si c’est le cas, alors là où tu étais, il devait faire méga bon parce qu’ici en France heuu aglagla XD
    Sinon c’est pratique les capots de voitures hein c’est comme un deuxième bureau avec chauffage en dessous 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s