Ghost

Il était une fois, il y a fort longtemps,
Les yeux rouges d’un grand loup blanc,
Veillaient sur un homme, plutôt curieux,
Qui, au pied d’un arbre, récitait ses vœux.
Il n’était qu’un homme sans un nom,
Mais par volonté, il trouva sa maison,
En haut d’un immense Mur de glace,
Pour en éloigner toutes les menaces.
Il est celui qui, toujours, protège,
Des créatures blanches sous la neige,
Des Royaumes proches ou lointains,
Des nouveaux Dieux et des anciens.
Le froid et la mort vont vers lui,
La magie rouge le ramène à la vie,
Car certains le haïssent de tout leur être,
Et chacun le prend pour un traître…

Et moi, qui aime raconter des histoires,
J’ai choisi celle de ce Corbeau Noir,
Son nom est comme la neige, je soupçonne,
Qu’il ne se battra jamais pour la Couronne,
Mais pour les opprimés, enfants et peureux,
Contre les Marcheurs du Nord aux yeux bleus.
Un Monde de Sorcières, Dragons et Seigneurs,
« La nuit est sombre et pleine de terreur »…
Même si son épée, jamais ne le trahit,
Son tour de Garde est fini…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s