Home Bloody Home

Je ne voulais plus écrire d’autre poème,
Mais Nice est ma maison et je l’aime,
Alors pour ce triste et horrible feu d’artifice,
Gantez de noir les mains des agents de Police.
Soirée sanglante pour notre belle Prom’,
La Baie des Anges, selon les Hommes,
Funèbre journée pour la French Riviera,
Et pour la France, son 3ème attentat…
Arrêtez le temps et répondez aux appels,
Allumez une bougie et priez notre Ciel,
Lorsque commence la saturation de réseau,
C’est qu’arrive désormais l’Apocalypse 2.0.
Sœur, toi qui corriges et lis ceci,
Tu sais pourquoi, je te remercie,
Pour ceux qui n’ont pas eu ma chance,
Pour vous tous, je pleure en silence.
Criez ensemble « M’en bati sieu Nissart »
Pour faire chier tous ces lâches et connards,
En deuil est maintenant la Côte d’Azur,
Et le sol pavé de leurs meurtrissures.
Mais le combat ne fait que commencer,
Aujourd’hui et tous les mois de l’année,
Tous ensemble, nous formons la résistance,
Pour aider le pays mais, aussi la Provence.

Jusqu’à quand devrons-nous chanter notre chanson ?
Quoi qu’il en soit, Nice reste et restera ma maison…

Home Bloody Home

Publicités